Ludwiblog

5/04/2013 - La Clepsydre marine 10

X




  • J'aimerais, dit le précepteur à l'issue d'une de ses leçons, vous entretenir d'une affaire qui me préoccupe bien qu'à vrai dire elle ne me concerne pas.

  • Allez, cher maître, il n'est pas nécessaire d'être touché soi-même pour être ému des choses, et c'est heureux car alors nous serions des bêtes.

  • Votre valet, Monsieur Edmond, m'a bien surpris par sa capacité à retenir et jamais je n'ai eu d'élève à qui il faille si peu répéter les enseignements. Je commençais chacune de mes leçons à l'endroit précis où j'avais suspendu la précédente et après quelques semaines, sa mémoire que j'avais d'abord jugée excellente, s'est révélée en vérité prodigieuse.

  • Vous ne m'étonnez pas ; pourtant vous m'avez dit être préoccupé et je ne vois guère de préoccupation dans ce que vous me dites ; plutôt la satisfaction d'avoir eu un disciple très doué. Même si j'imagine que cela ne doit pas vous arriver tous les jours, je ne devine pas vers quelle fin vous tendez en m'en parlant.

  • Cette fin est simple et ne dépend que de vous : il ne serait pas convenable de laisser une telle facilité, et je n'ose pas dire une telle intelligence, sans autre soin que mes quelques pauvres leçons qui se trouveront d'ailleurs bientôt dépassées.

  • Convenable ? Mais convenable pour qui mon cher maître ?

  • Mais pour vous-même, Monsieur Edmond, car je ne doute pas que vous n'ayez le souci de bien faire toute chose. Vous m'avez dit prendre à cœur les tâches que votre père vous donne, au point où il vous en confie chaque jour de plus hautes ; c'est que vous avez le goût du parfait et détestez ce qui reste inachevé.

  • C'est vrai. Mais encore ?

  • Si vous voulez bien considérer le sort de votre Africain comme une des tâches à vous confiées même si elle l'est par vous-même, alors vous ne pourrez vous arrêter à lui faire porter des souliers et parler un peu notre langue pour les seuls intérêts de son service. Cet homme, et j'emploie ce mot à dessein, doit être pour tout de bon extrait de sa gangue de sauvagerie.

  • Que voulez-vous dire par ces mots, demande encore Edmond avec un sourire amusé en regardant le précepteur droit dans les yeux.

  • Je veux dire l'instruire, au-delà du vocabulaire et des opérations arithmétiques élémentaires, comme on ferait d'un enfant de nos contrées et comme vous l'avez été vous-même ; mais s'agissant de lui, avec de bien meilleurs professeurs que je n'ai pu l'être pour vous.


Edmond s'est reconnu dans le court portrait qu'on a fait de lui et il convient intérieurement que si le sort du laquais noir était une affaire à traiter, il y consacrerait l'énergie nécessaire à son total accomplissement. Cependant, d'une part Edmond ne voit pas bien son bénéfice dans cette œuvre d'éducation, de l'autre bien des obstacles s'y opposent et ils ne sont pas que pécuniaires.

Soit, dit-il. Admettons que vous ayez raison ; comment procéderai-je, alors que mon domestique ne peut quitter ces murs et que mon père ignore même qu'il parle à présent le français ? Alors que sa couleur ferait hurler de terreur les habitants de cette ville dont aucun n'a jamais rien vu de tel ? Me voyez-vous mener un nègre par les rues de Bordeaux jusque chez les Pères pour y apprendre le latin et toutes ces choses inutiles, alors que c'est ici même qu'on a besoin de lui ?


Le précepteur pensif et tête basse ne répond rien et Edmond s'apprête à mettre fin à l'entretien par un congé courtois, mais la longue figure triste se redresse vers lui :

  • Pourquoi dites-vous que le latin fait partie des choses inutiles ? Ce n'est pas mon enseignement.

  • Je le sais bien, mais les traités de science ne sont-ils pas désormais écrits en vulgaire ? Pour moi cher maître, le latin est la langue des savoirs anciens et périmés, rien d'autre.



<- Page Précédente :: Page Suivante ->

Qui suis-je?

Ludwiblog publie les lundis et jeudis, depuis l'éditorial jusqu'à la fiction,en une page A4 maximum. Parfois même quelques vers. Exercice d'écriture, humour, confrontation aux regards, échanges d'idées, d'indignations et de sourires.

Amis

· BizigDu
· grossabots
· ben
· seve
· lami
· Ahaw
· Stainct
· REBRAB
· 17h27
· nox
· luisa
· mwarf